Archives pour la catégorie tests

Calculer sa VMA

Le test VMA demi-Cooper

Le test VMA du Demi-Cooper permet d’estimer votre VMA. Ce test a l’avantage d’être plus précis dans le calcul de la VMA, car il correspond au temps moyen du soutien de la VMA sur 6 minutes voire 5 ou même 4 minutes pour des débutants.

Avec ce test, vous n’estimerez que votre VMA, la notion de V02Max n’intervient pas ici.

Outre le fait de fait d’être facile en mise en œuvre (piste ou parcours plat), il permet un calcul rapide de votre VMA dès la sortie du test. Pour y arriver, vous pouvez le calculer de deux manières différentes :

VMA = D (distance réalisée en mètres)/100

VMA = D (distance réalisée en kilomètres) x 10

Test VMA de Astrand

Le test VMA de Astrand est un test durant lequel il faut parcourir la plus grande distance possible en 3 minutes.

La particularité de ce test est que votre VMA est mesurée en ramenant cette performance à une distance courue en 3 minutes 30. Pour ce faire, il faut appliquer la règle de calcul suivante :

VMA = D (distance calculée en mètres) x 17,143

Test VMA Léger Boucher

Sur une piste balisée, tous les 50 mètres, les coureurs se répartissent au niveau des balises  pour courir progressivement de plus en plus vite.

La vitesse initiale est de 8 km/h et la vitesse de course augmente de 1 km/h toutes les deux minutes. Vous êtes à votre VMA max lorsque vous décrochez au niveau de l’allure imposée, vous prenez alors en compte le dernier palier achevé ou complété.

Les avantages de ce test VMA sont qu’il est progressif, qu’il ne nécessite pas d’échauffement préalable. De plus, les données recueillies sont très fiables. Ses inconvénients sont qu’il nécessite du matériel (plot, sono,etc…) et avoir accès à une piste d’athlétisme.

Test VMA Léger Cazorla ou VAMEVAL

Vous prenez les mêmes et vous recommencez. La vitesse initiale est aussi de 8 km/h. Vous augmentez aussi par palier, mais des paliers de 0,5 km/h, car ici, les plots sont séparés de 20 mètres.

Les avantages et inconvénients sont identiques au test VMA précédent.

Voici le test VMA de Vameval. © asnieresathletisme.athle.org

Test VMA 45 – 15

Le Test VMA 45-15 a été développé par Georges GACON. C’est un test intermittent qui permet d’évaluer la VMA. Le principe est de réaliser 45 secondes d’effort puis 15 secondes de récupération.

L’objectif principal est de parcourir 6,25 mètres supplémentaires à chaque nouvelle répétition. Cette augmentation correspond à une croissance de 0,5 km/h par cycle d’une minute. En ce qui concerne la phase de récupération de 15 secondes, vous pouvez faire la distance en marchant ou bien au trot.

Vous pouvez là aussi choisir la vitesse de départ, par exemple 8 km/h. Il n’est donc pas nécessaire de s’échauffer avant le début de ce test VMA.

Si vous avez besoin de matériel pour le mettre en place, il possède un gros avantage : la rapidité avec laquelle s’opère la récupération, il est alors facile de le mettre en place et de l’utiliser comme un échauffement pour une séance d’entraînement normale. Du coup, vous faites d’une pierre deux coups.

Test VMA VAUSSENAT

Il s’agit d’effectuer des séquences de course de trois minutes séparées de périodes de récupération d’une minute. La vitesse initiale est toujours de 8 km/h et augmente d’un kilomètre par heure pour chaque nouvelle séquence. La vitesse de la dernière séquence de trois minutes parcourue complètement par un sujet est sa vitesse maximale aérobie.

Le test est réalisé sur une piste balisée tous les 50 m ; l’entraîneur indique le rythme à suivre par des coups de sifflet comme lors d’un test VAMEVAL.

L’intérêt de ce test est qu’il constitue une véritable séance d’entraînement et que sa précision est importante. Par contre, comme les tests présentés précédemment, il y a une certaine logistique à mettre en place et une rigueur accrue pour obtenir des résultats fiables.